Apparemment 2015 n’avait pas encore écoulé son lot de surprises et d’émotions….

Je ne saurais pas expliquer combien d’ascenseurs émotionnels j’ai pu vivre cette année… mais je peux dire une choses : jamais je n’aurai imaginé ressentir autant d’émotions différentes en moins de 12 mois !

Tout a commencé ce 5 janvier, avec la naissance de mon Kirichou, du vrai bonheur, la rencontre d’un amour immortel, ce sentiment magique de devenir maman. Puis, en peu de temps, un sentiment indescriptible apparaît, celui que mon cœur a cessé de battre suite au départ de mon bébé, de ma chair et mon sang.
S’enchaîne à partir de ce moment là des émotions et sentiments que nous ne sommes pas préparé à ressentir … la tristesse, la haine, la colère, la culpabilité, et surement plein d’autre que je ne saurai nommer.
Puis vient le moment où l’on voit le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide, et l’on se dit qu’on n’est pas seul, qu’une force est là, chaque jour près de moi, il est temps de sortir de la maison… petit à petit.
***
Vient ce jour, où, accompagné d’une amie de longue date, on décide de sortir, et là un nouveau sentiment fait son apparition à la vue de cet homme là. Le cœur bat fort, et l’envie de plaire est là, un jeu se met en place. LA rencontre se fait ce jour là.
Mais beaucoup de questions apparaissent … ai-je le droit? est-ce que si tôt,il est possible de sentir son cœur s’emballer, est-ce que j’ai le droit de rire? d’aimer quelqu’un à nouveau ?
Avec toute la patience dont j’avais besoin, il a su m’attendre, puis m’apaiser, me comprendre, répondre à mes questions et accepter toutes ces interrogations.
Me voilà face à un nouveau sentiment, celui qui ressemble à un apaisement que je n’attendais pas. La vie, enfin… une nouvelle vie prend ces marques et nous vivons … tout simplement… mais sans oublier je tiens à le préciser !

Nous nous sommes trouvés, regardés, écoutés, respectés, nous nous sommes aimés

***
Ce samedi 14 Novembre, des milliers de sentiments se sont manifestés en moi.
Comme un samedi sur trois, je me lève et pars au travail (le cœur très lourd et serré après la nuit passée à regarder ces horribles images en boucle à la télé).
La matinée passe, normalement, puis je rentre à la maison, où l’on devait se retrouver avant de partir se promener en amoureux.
Mais, au moment d’ouvrir la porte, j’entend une voix, puis 2, et 3 … beaucoup trop de monde à la maison par rapport à d’habitude…un grand sentiment m’envahi, impossible de passer le seuil de la porte, je reste là et j’attend qu’on vienne me chercher.
Mes plus proches amies sont là, et même ma Sœur, qui, depuis la Corse est parmi nous (merci la visio).
Je fais un bisou à tout le monde, mais mes mains tremblent, et je ne sais quoi dire, j’observe…
Mais que ce passe-t-il dans cette maison?!Nous mangeons … un vrai festin … puis viens l’heure du dessert ..
Mais apparemment, avant, Monsieur avait quelque chose à dire … Je vous laisse imaginer ma tête. Je me suis dis « il va vraiment faire ça ?! Non mais pas à moi .. c’est vraiment possible ?! » et là les mots s’enchaînent … et les larmes montent … Heureusement qu’ils ont eu la merveilleuse idée de filmer, car à cause de l’état second dans lequel j’étais je ne me souviens de rien … merci la vidéo !
Chou remercie tout le monde d’être venu, puis se tourne vers moi, glisse sa main dans la poche et en sors un petit écrin tout rouge, me présentant cette magnifique bague sertie d’une belle pierre au couleur bleu du ciel et de la mer à la fois: une Aigue Marine. Il me regarde dans les yeux et m’explique que cette pierre est un « gage de fidélité » et annonce un mariage heureux. Puis un genou à terre, me pose LA question « veux tu être mon épouse » … et là, je pense qu’une fille peut imaginer 1 millions de fois cette scène, CE moment là les vaut toutes !
J’ai envie de crier un grand OUI ! mais rien ne sort, je suis trop émue et je ne sais quoi d’autre alors, un signe de la tête et un « Oui Chou » répondent à cette magnifique question !

Nous sommes donc fiancés
Le [Tomme 2, Chapitre 2 ] est entrain de s’écrire, l’envi de l’écrire à deux, d’une même plume. Beaucoup de chapitres devant nous, mais cette envie de les vivres à fond. Les bons comme les mauvais. Nous ne sommes pas dupes, il y aura des moments difficiles, mais à deux ne sommes nous pas plus fort ?! J’ai trouvé LA personne avec qui j’ai envie de me battre contre tous, et surtout, LA personnes avec qui je sais que rien ne sera insurmontable.