2015,  Blabla,  Ma vie de maman,  Mamange

2016 … Excuse moi, mais je n’ai pas encore envie de te voir …

A l’heure où j’écris, nous sommes la veille des fêtes de Noel, nous sommes le 23 Décembre 2015 …
Tout le monde s’active autour de moi, les lumières scintillent, les chansons de Nöel raisonnent partout en ville, l’excitation se fait sentir dans les yeux des gens, … Je me sens hors du monde, je ne suis pas dans le même tempo.
Nous sommes le 23, aujourd’hui cela fait 11 mois que mon ange est parti… oui je sais qu’il faut vivre avec et arrêter de « compter », mais mon cœur de maman y pense sans même que ma tête le demande. Finalement mon chéri me connait très bien, hier soir j’ai dormi avec La bougie allumée, et ce matin j’ai mis La chemise … C’était inconscient, et ce n’était pas anodin.
C’est le « dernier anniversaire » qui se compte en mois … Le prochain sera « 1an » … et cela fait Très Peur ! Cette année est passée tellement vite.
Tout le monde a envie de finir cette année, pour commencer la nouvelle … Faire le bilan de l’année écoulée, et se lancer dans la nouvelle, voir les surprises qu’elle réserve …
Je suis partagée …
2016 arrive à grand pas …
et je ne pense qu’à 1 chose :
je n’ai pas envie de quitter 2015.
Je suis devenue maman en 2015, je me suis rendue compte, même si je le savais déjà, mais cette naissance, ces épreuves m’ont beaucoup rapprochés de ma famille, j’ai changé en 2015, j’ai grandit en 2015, je me suis trouvée en 2015, j’ai rencontré l’Amour le vrai en 2015, je me suis fiancée en 2015, il y a eu beaucoup de positif dans tout ce malheur en 2015, cela devrait prendre le pas sur le reste… Mais je pense à une chose : Mon fils à vécu en 2015 … Je voudrais rester cette année là, je ne veux pas passer en 2016 et laisser ce moment là en 2015, le laisser LUI en 2015.
Totalement impossible, je le sais bien …
De nouvelles, et de belles choses, vont arrivées en 2016, je le sais. Je sais aussi que la vie nous réserve des surprises, c’est comme ça …
Mais ce changement d’année est vraiment hors du commun, hors du temps, et totalement irréel.
2016, excuse moi, mais je n’ai pas encore envie de te voir …

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *