2021,  Couture

Il était temps de revenir

Cela fait un bail tu peux le dire !

Pas le temps, pas l’envie, pas l’inspiration… autant de fausses excuses que j’ai envie de bannir aujourd’hui. Beaucoup de choses ont changé depuis la dernière fois, et j’ai senti qu’il était temps, que c’était le moment de faire vivre ce petit blog que je tiens en hibernation depuis trop longtemps.

Reveilles toi, il est l’heure !

Comment tu vas ? toi qui me lis derrière ton écran, je sais que nous sommes en 2021, cela fait 1 an que nous vivons tous plus ou moins bien avec le CoCo et j’espère que tu vas bien.

Ce temps de pause m’a été bénéfique, et nécessaire. Le changement à eu lieu, cela faisait bien longtemps qu’il bouillonnait en moi j’avais bien trop peur pour l’écouter, pour le laisser sortir, et agir.

Ça été fait, j’ai opéré un virage à 360°, changé de vie, et j’essai chaque jour de rester en accord avec moi même. Vraiment pas simple, mais j’y travaille. J’ai quitté mon cdi, celui que je gardais « par sécurité », pour « payer les factures » mais celui qui me brouillait le ventre et le coeur tous les matins. Quand le vase fût plein, et que l’eau à commencé à débordé, j’ai agi, j’ai pris LA décision de partir.

Quoi? Tu quittes ton cdi ? Mais ça va pas, par les temps qui courent, comment tu vas faire, comment tu vas vivre? (J’exagère à peine) 

Cette phrase je l’ai entendu et je me la suis forcément posée à moment donné dans ma réflexion, mais voilà c’est ma décision, prise en accord avec mon mari, et … moi même. Et finalement le plus dur dans l’histoire a été de m’écouter Moi-même.

J’ai bcp appris pendant ces 9 ans dans la société, en temps que salarié, et j’ai maintenant envie et besoin de me retrouver, moi.
Ce n’est pas simple à prendre comme décision, justement parce que je ne l’ai pas prise sur un coup de tête, mais il le fallait, parce qu’à force d’étudier les possibilités, le pour et le contre, je me suis rendue compte que maintenant je restai dans ce boulot pour « payer les factures » autrement dit je 𝗽𝗲𝗿𝗱𝗮𝗶𝘀 𝗺𝗮 𝘃𝗶𝗲 𝗮̀ 𝗹𝗮 𝗴𝗮𝗴𝗻𝗲𝗿.
Quand j’ai accepté de voir ça, ma décision fut vite prise.

Début Octobre, la page s’est tournée, je ne suis plus salariée.
J’ai senti comme un poids comme s’envoler de mes épaules. Un vent de nouveauté et une nouvelle énergie m’envahir. Bien sûr, je n’avais pas envie de rester là sans rien faire et attendre que les jours passent. J’ai un bébé à faire grandir. 
Mon bébé c’est la société que j’ai ouvert quelques semaines auparevent :  @kirichoucouture
J’ai plein de projets en tête, et c’est ce qui me motive, m’envoi ma dose d’adrénaline journalière, et me permet d’avancer.

Je vis une toute nouvelle vie, celle que j’apprécie, celle qui me correspond, celle qui me plait

💫

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *